Motivation du lundi

… Ou comment vaincre les lundis difficiles en 5 étapes

Cet article a pour but d’aider toute personne qui en aurait le besoin, à diminuer ce coup de cafard, cette démotivation qui survient le lundi matin, parfois même le dimanche soir, avant de commencer une nouvelle semaine. Si vous vous retrouvez dans ces mots, ne vous inquiétez pas, c’est un phénomène tout à fait normal, et vous n’êtes pas seul à ressentir cela.
N’oubliez jamais que vous êtes capable de surmonter cela, à partir du moment où vous disposez des bons outils.

1. Comprendre le pourquoi du comment

Le lundi, c’est dur. Il est important de bien comprendre pourquoi en se posant les bonnes questions. Souvent, cela va de paire avec un week-end que l’on a trouvé trop court. Mais un week-end plus long, pour faire quoi de plus ? Se reposer ? Voir des amis ? Finir une série ? Ranger / nettoyer sa maison ? Terminer son travail de la semaine ? Quelle est cette activité manquée qui nous frustre ? Mettre le doigt sur les raisons de sa fatigue ou de sa démotivation, c’est important pour faire en sorte d’y remédier à l’avenir.

2. Trouver sa phrase de motivation

Ce sont parfois des phrases toutes simples qui peuvent nous rappeler pourquoi et comment nous en sommes arrivés là aujourd’hui, et surtout, que nous récoltons ce que nous semons. Trouver sa phrase de motivation permet de se concentrer sur la direction que l’on prends dans sa vie, de se canaliser vers les choses qui nous importent vraiment, d’oublier le superflus qui peut parfois nous peser.

Ma phrase de motivation, c’est :

« Je vais travailler car j’aime ce que je fais, j’ai besoin de voir d’autres gens, j’ai besoin de me sentir utile, et cela me permet de payer ma maison et de partir en voyage. J’en suis arrivée là parce que j’ai travaillé dur et c’est une vie que j’ai choisie et qui me convient ».

3. Se motiver grâce à une to do liste facile et courte

Comme on l’a vu plus tôt, la démotivation du lundi est souvent en lien avec un week-end qui n’a pas été suffisamment productif. Il est parfois intéressant de profiter du petit reste d’énergie que l’on a encore en fin de journée pour faire la semaine ce que l’on a pas eu le temps de faire le week-end. Attention cependant à ne pas s’étouffer avec trop de choses à faire : une to do liste qui donne envie doit être courte et simple. Etalez les tâches sur la semaine, n’en faites qu’une à la fois. En fin de semaine, la satisfaction et l’accomplissement seront des sentiments au rendez-vous.

4. Se détendre avec une soirée spéciale à la maison

Commencer la semaine du mauvais pieds, c’est laisser, avec les jours qui passent, s’amplifier une nervosité déjà présente. Le week-end suivant sera encore trop court, et le lundi suivant encore pire que celui-ci.
Fermez les yeux et imaginez l’activité qui vous détendrait le plus. Est-ce de prendre un bon bain chaud et moussant avec des bougies comme seules lumières ? Regarder un bon film avant d’aller se coucher ? Passer du temps avec ses enfants ? Prendre soin de soi avec des produits de beauté ?
Déterminez ce qui vous fait du bien, et planifiez de le faire chaque lundi. C’est votre soirée détente, à vous. Grâce à cela, non seulement la semaine sera bien moins difficile à vivre, mais en plus, vous vous surprendrez à attendre impatiemment cette journée alors qu’elle était un calvaire par le passé.

5. Changer ses mauvaises habitudes

Tous les éléments de réflexion précédents sont les signes qu’une réorganisation s’impose. La plupart des gens gardent les tâches les plus ingrates pour le week-end, parce que l’on a tendance à concentrer son énergie sur son travail de la semaine, ou peut-être que l’on considère que la semaine n’est pas faite pour traiter les choses personnelles. Cette erreur est pourtant bien dommage, car le week-end est un temps fait pour le repos. Il doit permettre de couper avec les choses que l’on doit faire, en faisant des choses que l’on a envie de faire. Il est tout à fait possible de boucler certaines choses personnelles après une journée de travail, une petite dose de bonne volonté suffit. Se débrasser des tâches contraignantes la semaine permet de prévoir des activités relaxantes et ou permettant de se défouler pour le week-end.

Testez ces astuces et je vous promets que vous ne connaitrez plus cette sensation de « Bad Monday Mood ».

.

4 commentaires sur « Motivation du lundi »

  1. C’est vrai que ne pas aimer le lundi c’est se mettre dans de mauvaises dispositions, alors que c’est normalement le jour de travail dans la semaine (pour les gens qui ont le week-end pour se reposer) où l’on doit avoir le plus de forces vu qu’on vient de se recharger les batteries. ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :