Les masques à l’argile verte

Les masques à l’argile font partie intégrante de ma routine. Utilisés de temps en temps ou de manière régulière, selon l’effet souhaité, c’est toujours un moment de pur plaisir, et c’est vraiment efficace.

L’importance de la couleur de l’argile

Il existe différentes couleurs d’argile ; votre choix sera fait en fonction de votre type de peau et de l’effet souhaité. Cela étant, elles ont toutes des vertus purifiantes et redonnent de l’éclat à la peau puisqu’elles la débarrasse des toxines et autres saletés incrustées dans les pores, en les absorbant.
L’argile verte est la plus costaude, conseillée aux peaux épaisses, grasses, à tendance acnéique / à imperfections. L’argile blanche possède les mêmes vertus que l’argile verte, mais sa texture très fine est plutôt conseillées aux peaux délicates et sensibles. L’argile rose est pour les peaux sèches, sensibles et délicates. Elle va purifier la peau tout en la soignant. Il s’agit d’un mélange subtil entre l’argile blanche et l’argile rouge ; cette dernière étant conseillée aux peaux carrément fragiles, puisqu’elle apaise les rougeurs et irritations.
En faisant des recherches pour cet article, j’ai appris l’existence de l’argile bleue, qui nettoie en profondeur et améliore l’aspect de la peau en agissant sur les bactéries et parasites cutanés.
Personnellement, j’utilise uniquement l’argile verte ; ma peau étant plutôt épaisse, avec des pores très larges et une sécrétion de sébum absolument désagréable, voire handicapante au quotidien.

Comment on l’utilise ?

Que vous utilisiez vos doigts ou un pinceau langue de chat pour l’appliquer, il faut bien évidemment que tout soit propre. Ensuite, c’est tout simple, il suffit de l’étaler sur tout le visage si besoin, ou seulement sur les zones où c’est nécessaire. L’important est de bien observer comment votre peau réagit et d’adapter la pose en fonction. Par exemple, j’applique mon argile verte uniquement sur le front, les tempes, le nez et le menton, parce qu’elle a tendance à dessécher mes joues.
Si votre peau est trop sensible, il est important de ne pas laisser sécher l’argile sur la peau. Car en plus des toxines, elle absorbera aussi l’hydratation contenue naturellement dans la peau et cela peut l’abîmer un peu quand le masque va se craqueler. Pour cela, munissez-vous d’un spray d’eau thermale (ou d’un petit flacon spray rempli d’eau claire) et pshittez votre visage de temps en temps pendant qu’il pose. La peau sera beaucoup moins agressée au moment de retirer le masque. Aussi, il sera certainement nécessaire d’appliquer une couche épaisse de crème hydratante / réparatrice tout de suite après avoir retiré l’argile, voire même de poser un masque régénérant et apaisant pendant quelques minutes. Cela apaisera les rougeurs éventuelles et votre peau, immédiatement réhydratée, répondra bien plus favorablement aux vertus de l’argile.

Effet Shrek garanti.

Combien de temps le laisser poser ?

Le temps idéal est d’environ 10 à 15 minutes. Laissez-le moins longtemps si votre peau est vraiment fragile (dans ce cas tournez-vous vers l’argile complètement rouge). Les peaux les moins délicates peuvent le laisser plus longtemps, mais attention à ce qu’il ne devienne jamais complètement sec. Il s’agit d’une erreur que l’on a tous tendance à faire : certes, on assèche ses boutons, ce qui sera super à court terme. Mais cela dessèche aussi la peau, et une peau agressée va se défendre et créer des irritations, voire de nouveaux boutons par la suite.

A quelle fréquence appliquer son masque à l’argile ?

Une fois par semaine pour les peaux sensibles. Deux fois par semaine pour les peaux grasses / à imperfections. Jamais plus, sinon cela va déséquilibrer le renouvellement cellulaire !

Comment retirer son masque à l’argile ?

Avec un gant de toilette ou une petite serviette éponge, humidifiée avec de l’eau tiède. Dans un premier temps, il faut réhumidifier l’argile en posant simplement le tissu mouillé dessus. Puis, le retirer doucement avec de petits mouvements circulaires. Il ne faut surtout pas frotter fort car la peau en prendra un sacré coup et tous les effets du masque seront annulés ! Une fois le masque enlevé totalement, il vaut mieux la rincer encore à l’eau claire pour être certain d’avoir enlevé tous les résidus. Enfin, terminer ce petit moment agréable en hydratant votre peau.

Quelles marques j’utilise

J’étais une grande fan du Masque visage rééquilibrant de l’Occitane jusqu’à ce qu’il soit discontinué (dommage, il était vraiment efficace !). Aujourd’hui, il a été remplacé par celui-ci, que je n’ai jamais testé. Je me suis plutôt tourné vers le Masque purifiant de l’Oréal, que j’ai trouvé bien mais sans être exceptionnel non plus. Puis j’ai découvert le Masque purifiant de chez Codage lors d’un atelier chez mon esthéticienne, et j’en suis complètement dingue. Je l’utilise une fois par semaine, et je sens une différence sur la production de sébum pendant les jours qui suivent : ma peau est plus propre et bien plus confortable. Aussi, en cas de petit bouton occasionnel, j’en applique un tout petit peu uniquement sur le bouton, je laisse poser jusqu’à ce que l’argile sèche complètement. En général, il a cicatrisé le lendemain, et a totalement disparu le surlendemain.

Les autres vertus de l’argile

Si vous ne le saviez pas, l’argile est également utilisée de manière médicinale. En ce cas je conseille d’en acheter en poudre dans n’importe quel magasin bio autour de chez vous. Il suffit ensuite de le mélanger à un peu d’eau (très peu !) dans un bol pour créer une pâte aux vertus apaisante et régénérante.
J’ai le réflexe d’en appliquer sur les articulations fatiguées (surtout mes poignets après une journée de boulot devant l’ordinateur), ou les muscles après avoir été en tension trop longtemps (par exemple les grands dorsaux, qui deviennent douloureux à force de ne pas se tenir droit !). Appliquez-en en couche épaisse et laisser poser jusqu’à ce que la douleur soit apaisée. Attention, ça dessèche la peau. Mais ça marche vraiment ! (Et accessoirement, on évite de prendre un médicament…).
Enfin, je l’utilise également en masque, mais cette fois-ci pour purifier les racines de mes cheveux. J’en applique une fois par mois sur la totalité de mon crâne (surtout pas sur les longueurs et pointes !) et cela permet d’espacer un peu les shampoings.

3 commentaires sur « Les masques à l’argile verte »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :