Crush #2 : Le sérum Advanced Génifique, par Lancôme

Pourquoi adopter un sérum dans sa routine ?

Un sérum agit en profondeur, plus précisément sur le fonctionnement cellulaire de la peau. Il s’agit d’un soin qui s’utilise sur le long terme, c’est pourquoi ses effets commencent à être visibles à partir de 28 jours, lorsque la peau commence un nouveau cycle de reconstruction. C’est pourquoi également, il s’agit de soins onéreux, puisqu’ils sont fabriqués selon un mélange précis et intense d’ingrédients puissants, qui garantit une certaine « restructuration » de la peau.

Quels sont les effets d’un sérum ?

Il en existe de toutes sortes, selon vos besoins : hydratant, anti-oxydant, matifiant, anti-âge…
Remarque importante : les soins anti-âge sont formulés de sorte à apporter une hydratation très intense, car les rides se combattent en assouplissant la peau, grâce à des ingrédients hydratants/nourrissants tels que l’eau, et les huiles végétales. C’est pourquoi ils sont souvent conseillés aux personnes souffrant d’une peau très sèche voire aux peaux atopiques (qui provoquent des réactions allergiques comme l’eczéma), même aux moins de 30 ans.

Quand l’appliquer et comment ?

Un sérum s’applique le soir, avant le coucher, pour que ses bienfaits soient utilisés pendant le renouvellement de la peau, qui a lieu pendant le sommeil.

Pourquoi celui-ci en particulier ?

Parce qu’il m’a suffi d’un petit échantillon pour être convaincue. Après une semaine seulement d’utilisation, ma peau était plus souple, donc plus hydratée, et j’avais repris des couleurs. J’avais même reçu des compliments de la part de mes proches : « tiens, tu as bonne mine ces jours-ci ! »
Le bienfait principal que je recherche dans mes soins, c’est de resserrer mes pores et limiter la production de sébum. J’avais donc plutôt tendance à me tourner vers les soins spécifiques aux imperfections, comme celui de Caudalie par exemple, alors que je n’ai pas vraiment ce problème (peau grasse sans boutons). Et puis j’ai lu quelque part que les peaux grasses étaient souvent des peaux déshydratées et que les produits anti-imperfections / anti-brillance avaient tendance à les assécher, et donc à faire l’effet inverse : une peau déshydratée a la capacité de se réhydrater avec ses propres moyens : en produisant du sébum (à outrance). Voilà pourquoi l’on trouve aisément aujourd’hui des soins régulateurs de sébum, à base d’huile végétale. Oui, un corps gras pour soigner … le gras. Si la peau est déshydratée et manque d’eau, alors il faut le lui en donner avant qu’elle ne surréagisse et en produise de manière incontrôlable. Et c’est sans doute ce qu’il s’est passé lorsque j’ai utilisé le sérum de Lancôme : ma peau recevait enfin l’hydratation dont elle avait besoin et s’en portait bien mieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :